logo

Chia, graines de chia

CHIA

Salvia hispanica de la famille des labiées (lamiacées)

 

Vous avez en Chine une graine utilisée de la même manière, Dan shen (salvia miltiorrhiza et utilisée par les Amérindiens le Pashi (salvia columbariae)

_________________________________________________

  

_________________________________________________

Composition: ~23% de protéines, vitamines (C, B...)magnésium, calcium...

 

Composition et tableau comparatif de valeurs nutritives entre graines de chia, graines de lin, graines de pavot et graines de psyllium en éléments nutritifs:

 

Chia:  Eau 4.9%, Cendres totales 4.9%, fibres 37.7%, protéines 15.6%, lipides 30.8%,  

          glucides 6.9%, sucres simples 14.1%

 

          Oligo-éléments, sur 100 g: Potassium 160 mg, phosphore 948 mg, calcium 

          631 mg, manganèse 2.2 mg, sodium 19 mg, cuivre 0.2 mg, fer 7.72 mg,

          zinc 3.5 mg

         

          Acides gras en % des lipides: acide a-linolénique 65.6 - 69.3,

          acide linoléique 16.6 - 19.7, acide palmitique 5.5 - 6.2,

          acide oléique 5.3 - 5.8%

 

          Vitamines: C, B1, B2, B3...

 

Autre analyse: Pour 100 g de graines de chia:

Calories 486 kcal, protéines dont 18 acides aminés 16.54 g, lipides 30.74 g, acides gras saturés 3.33 g, acides gras mono-insaturés 2.31 g, acides gras polyinsaturés 23.665 g, glucides 42.12 g, fibres 34.4 g,

minéraux: calcium 631 mg, fer 7.72 mg, magnésium 335 mg, phosphore 860 mg, potassium 407 mg, sodium 16 mg, zinc 4.58 mg, cuivre 0.924 mg, manganèse 2.723 mg, sélénium 55.2 ug, 

vitamines: A (bêta carotène) 24 ug (microgrammes), B1 0.62 mg, B2 0.17mg, B3 8.83 mg, B9 49 ug, C 1.6 mg, E 0.5 mg,

acides aminés: tryptotane 0.436 g, thréonine 0.709 g, isoleucine 0.801 g, leucine 1.371 g, lysine 0.97 g, méthionine 0.588 g, phénylalanine 1.016 g, valine 0.95 g, cystine 0.407 g, tyrosine 0.563 g, arginine 2.143 g, histidine 0.531 g, alanine 1.044 g, acide aspartique 1.69 g, acide glutamique 3.5 g, glycine 0.943 g, proline 0.776 g, sérine 1.05 g

 

 

                                                                                       

 

 

Lin:   oméga 3: 2.84 g, fibres: 3 g, calcium 66.9 mg, fer 0.9 mg, vitamine C 0.51 mg

 

         Protéïnes 19.8%, lipides 41.6%, glucides 28.88%, cendres 3.72%, eau 7.7%,  

         fibres 28%

 

 

Pavot: protéines 18%, lipides 41.56%, Glucides 28.12%, cendres 6.37%, eau 5.95%,

          fibres 19.5%, acide alpha linoléique 0.27%, acide oléïque 5.86%,

 

 

Psyllium: Polysaccarides dont 10 - 15 % de mucilage (ce sont des prébiotiques),                                   

               acides gras poly- insaturés, phytostérols, iridoïdes (dont aucuboside),

               traces d'alacaloïdes cyclopentapyridiniques, oligo-éléments,     

               sels de potassium...

 

 

 

 

 

Synonymes:   Angl: chia seeds, Chinois: Dan Shen, Amérindien: Pashi

 

 

Habitat: Mexique, Amérique centrale, Pérou, Argentine...

 

 

 

 

 

 

 

 

MOTS CLEF: 

 

L'ALLIEE DES SPORTIFS (ralentit l'assimilation du glucose de l'alimentation)

 

        

CICATRISANT DES INTESTINS

 

 

 

 

 

 

 

Saveur: neutre

 

Propriétés:

  • nutritives
  • émollientes
  • cicatrisantes internes
  • régulateur du transit
  • richesse en fibre qui favorise la sortie des toxines de l'organisme
  • coupe - faim mécanique (remplit l'estomac de sa consistance mucilagineuse, prise avec un verre d'eau avant les repas).
  • équilibre oméga 3 et 6
  • aide à la régulation du taux de glycémie, faire tremper les graines à l'avance pendant 1/2 heure avant son utilisation dans ce cas.
  • minéralisant avec des sels minéraux assimilables (le calcium des produits laitiers n'est pas assimilable car il s'agit d'un calcium minéral et pas d'un calcium végétal. Le calcium des produits laitiers encombrent notre organisme et engendrent l'ostéoporose, car les produits laitiers, outre de provoque un choc insulinique, détruisent la vitamine D de notre organisme. Sans vitamine D pas de bons os ni bon moral.
  • tente de réguler la glycémie
  • riche en potassium = anti-crampes musculaires
  • effet hypocholestérolémiant

 

 

 

 

 

Indications:

  • dénutrition
  • constipation chroniques
  • diarrhées
  • inflammations des intestins
  • pour favoriser pour la cuisine sans gluten une consistance mœlleuse
  • appétits trop forts, en avaler 1 cuillère à soupe dans un grand verre d'eau 1/2 heure avant les repas. Les graines de chia absorbent 15 fois leur poids en eau.
  • diabète
  • sinusites chroniques
  • crampes musculaires
  • maladies cardiovasculaires, tente de protéger de...l'aliment reste quant même le meilleur moyen de prévention en cas de maladies cardiovasculaires, voir conseils alimentaires sur le site.

 

 

 

Mode d'emploi:

1 cuillère à soupe dans un grand verre d'eau, remuer et avaler; une fois par jour.

les graines de chia puisent l'humidité ambiante pour former une texture gélatineuse.

C'est la raison pour laquelle il vaut mieux les associer avec un liquide.

On peut également, et sans perdre sa valeur de bienfaits, les associer à vos aliments.

 

Si vous préférez les moudre, il faudrait les moudre au quotidien ou les garder moulues au congélateur pour en éviter l'oxydation.

 

- Les saupoudrer sur vos salades, vos légumes, vos crudités, soupes...

- les ajouter dans votre pâte à pain ou pâtisseries faites maison

- remplacer les oeufs utilisés dans une recette: Ajouter dans 3 cuillères à soupe d'eau 1 cuillère à soupe de graines de chia. Attendre au moins une demi-heure pour que la consistance gélatineuse se développe. L'utiliser ainsi à la place d'un oeuf.

- Ajouter des graines de chia dans une recette de pain, brioches ou pâtes  sablés ou feuilletés sans gluten, permet une meilleure élasticité de ces derniers.

- On peut épaissir une sauce avec des graines de chia, comme une sauce salade dont on voudrait réduire le taux d'huile, ajouter 3 cuillères à soupe d'eau et 1 cuillère à soupe de graines de chia pour en garder la consistance crémeuse comme peut l'avoir une bonne vinaigrette à la moutarde.

- En ajoutant un mélange de graines de chia, psyllium et graines de lin moulus dans votre pain sans gluten, cela favorise le mœlleux du pain tout en le rendant favorable à la santé, ainsi utilisés ils aident  l'équilibre des selles.

- En les grillant dans une poêle sans matière grasse et à feu doux, les laisser sur la table et les utiliser sur vos salades, légumes... cela forme le traditionnel pineole, utilisée en cuisine traditionnelle aztèque.

 

 

 

Synergies: graines de psyllium, graines de pavot, graines de courge, graines de lin...

 

 

                                                                   

 

 

 

MISE EN GARDE:

Les graines de chia sont exemptes de toxicité.

Les personnes allergiques aux graines de lin et aux graines de sésame ont intérêt d'en frotter un peu avant son utilisation en alimentation, sur les avant bras. Si aucune rougeur ne se manifeste au bout d'une heure, on pourrait en déduire que votre organisme n'aura pas de réaction de rejet à l'ingestion des graines de chia.

 

 

 

Curiosités:

Le chia (on prononce kia), d'origine Mexicaine, appartenant à  la famille des sauges (salvia), il semble qu'ils rentraient dans l'alimentation de base des anciens peuples du Mexique. Chia dérive de chiyan, en nahuatl, la langue des Aztèques.

Importés en Europe par les Espagnols lors de leurs conquêtes elle fut appelé sauge espagnole (Salvia hispanica).

Il semble que les Aztèques l'utilisaient pour se renforcer et avoir une meilleure endurance.

 

 

Elle est remise en avant pour ses qualités nutritives et pour ses qualités médicinales, jusqu'à en faire une véritable tendance en matière d'alimentation de santé.

Dans cette même catégorie de soin et qualités nutritives nous avons aussi les graines de psyllium (noir ou blonds, la premiere étant cultivés en Europe, la deuxième en Inde, leur efficacité quant aux bienfaits qu'ils nous apportent sont identiques), les graines de lin et les graines de pavot, dont la taille des graines est quasi identique.

Ses graines peuvent être beiges, grises, brunes ou blanches.

 

Les graines de chia,naturellement riches en acides gras bénéfiques à notre santé, sont riches en alpha linoléqique (fait partie des oméga 3), que le lait maternel contient également, ainsi que l'huile de coco et l'huile de palme. Elles contiennent des acides gras polyinsaturés et des acides gras saturés, dans des proportions idéales à notre nutrition.

 

Sa richesse en fibres alimentaires, solubles, nous aide réguler notre transit intestinal. Ces fibres favorisent l'évacuation des toxines, et sa consistance gélatineuse permets de protéger, voir cicatriser, la paroi des intestins.

Sa composition aide à la prévention des maladies cardiovasculaires, préviennent de certains cancers et du diabète type II.

Il semblerait que le gel formé par les graines de chia trempés dans un liquide et ainsi ingérés ralentit la digestion des glucides et aide par cette mécanique de réguler le taux de glycémie. L'assimilation des fibres réduit de cette façon les pics glycémiques.

C'est ainsi qu'elles sont des alliés des sportifs. Pour le sportif il est très important de contrôler son taux de glycémie pendant l'effort.

Comme les graines de chia permettent de ralentir l'assimilation du glucose de l'alimentation, elles permettent à l'organisme de profiter plus longuement de l'énergie fournie par l'alimentation.

Les graines de chia apportent des protéines.

Les graines de chia sont très riches en potassium, plus encore que les bananes, elles sont ainsi très utiles pour les phases de récupération après l'effort.

Je conseillerait de boire de la vitamine C pendant les gros efforts, qui elle aussi donne de l'énergie de manière continue si on l'ajoute à sa boisson, et évite le dépôt d'acide lactique dans les muscles, responsable des douleurs musculaires après un effort intense.

Il vaut mieux fabriquer sa propre vitamine C (acide L-ascorbique), l'adoucir avec du stévia, qui abaisse la tension.

Pour les sportifs, veiller que la tension ne monte pas trop, et très important.

 

                                                                                                         

 

L'arrivée des Espagnols au XV e siècle mit fin à la tradition aztèque et à la consommation quotidienne de la graines de chia de ces peuples, ainsi qu'à leur production.

Les Amérindiens Chumash auraient utilisés la graines de chia afin d'améliorer leur performances physiques.

Les Péruviens en utilisaient également au quotidien.

C'est l'intérêt d'un laboratoire Américain, qui a breveté un extrait des graines de chia en 1990, que les bienfaits de cette graine furent mises en lumière.

 

Les graines de chia sont plus riches en oméga 3 que les poissons. En plus elles contiennent des alpha linoléiques, un acide gras indispensable au bon fonctionnement cardiovasculaire.

Il semblerait que sa forme moulue permets une meilleure assimimlation de ses acides gras.

 

Elles sont très riches en protéines complètes. Elles contiennent 9 acides aminés, ce qui permets de se passer de céréales quant on utilise des graines de chia dans son alimentation quotidienne.

Les graines de chia sont très digestes.

 

 


Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 free template  Valid XHTML and CSS.